Plafond cathédrale

Nous avons procédé au démontage de l’échafaudage que nous avions installé en mars 2008.

Arrivée à 8h30: nous allons devoir tout ranger et commencer à déclouer:

échafaudage avant démontage

Vers 11h, il ne reste que les chevrons à démonter, le rythme est soutenu:

ça décloue sec!

Vers 15h, nous avons retiré tous les étais et les chevrons, il ne reste plus qu’à nettoyer et ranger (enfin, pousser de côté ce qui gêne le passage):

le vide sur séjour

Mon beau-père, Vincent,  s’attaque au montage d’une rambarde afin d’éviter les chutes impromptues.

Quant à moi, finalement, je range vraiment. Les planches vont au grenier, les étais et les chevrons dans le vide sanitaire.

Vers 16h30, nous avons tout fini ou presque.

Rambarde et rangement

J’en profite pour m’extasier sur la hauteur du plafond… Raaaah!

Le plafond cathédrale

Mine de rien, plus de 3 semaines de travail à poser les lambris sur les murs et au plafond ainsi que la création et la pose des baguettes. Il nous faudra lasurer tout ça par la suite.

J’en vois là au fond qui se pose la question: « Et le nettoyage des fenêtres? »

Et bien, comme nous allons ajouter du plancher sur la moitié du vide sur séjour, elles devraient être facilement accessibles.

4 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. francois · février 3, 2009

    Beau volume en effet; Ca fait combien de haut ? et pourquoi lasurer ? pour mettre de la couleur peut etre ?

  2. Franck · février 3, 2009

    Bonjour François,

    Ce pignon fait environ 7 mètres il me semble. Nous allons lasurer pour effectivement mettre de la couleur. Les lambris resteront naturels tandis que les poutres seront plus un peu plus foncées (chêne clair je pense) et les baguettes carrément marron foncé.

    @++

  3. Julie · février 3, 2009

    Sans échaffaudage et avec le soleil, ça rend vraiment bien !
    Bien qu’étant une femme (donc dotée d’un sens pratique aigü, et non d’une prédisposition au ménage!…), je ne m’étais même pas posée la question des vitres…

  4. Franck · février 3, 2009

    Hé hé hé!
    C’est en nettoyant une des fenêtres du bas que je me suis aperçu de la difficulté…