Du lambris au… lambris

Nous voilà de retour. J’ai enfin récupéré le matériel de connexion internet et pu me brancher en début de semaine. La coupure fut tout de même un peu trop longue!

Alors, qu’avons-nous fait durant le mois de décembre et jusqu’à présent?

Bonne question!

Avec l’arrivée des grands froids, nous ne sommes pas allés travailler sur la maison les matins. Tenir les tête hommes avec des doigts frigorifiés et totalement engourdis ne servaient à rien. (et puis j’avais la flemme).

Néanmoins, le chantier a bien avancé avec l’arrivée de bras supplémentaires.

Ma mère, tout d’abord, désormais surnommée « The Hammer », qui pose et cloue les lambris plus vite que son ombre. Les toilettes du RDC et la salle de bain de l’étage n’en reviennent toujours pas d’ailleurs:

Lambris salle de bain face sudlambris pour la salle de bain face ouest

Philippe C. dit « Phioul » qui a monté une bonne partie des lambris sud de la buanderie et qui a réussi à ne pas se coincer la langue entre deux lambris. Félicitations!

lambris buanderie face sud

Philippe T. appelé aussi « Cyb » qui a fait…. Ben t’as fait quoi au fait? Ah oui! Dont le soutien psychologique sans faille nous a apporté euh… un grand… réconfort!

Plus sérieusement, tes coupes étaient impeccables. Va falloir revenir!

Samuel C. surnommé « Destructor », la scie à onglet se souviendra longtemps de ton passage. Mais bon c’est en forgeant que l’on devient forgeron et c’est l’intention qui compte après tout!

Sinon, j’ai quasiment terminé l’habillage du chapeau sud, J’ai fait des baguettes de 40*20 avec des planches (dont j’ignore toujours la fonction) et dont j’ai arrondi l’angle apparent avec une meuleuse. Le prix des quarts de rond me paraissant vraiment prohibitifs!

A noter que que le tassement devrait être extrêmement minime sur cette façade (principalement constituée de poteaux). Au cas où, j’ai raboté le dernier lambris du mur, de 2 cm par rapport au plafond. Si tassement il y a, seules les baguettes souffriront:

Lambris chapeau sud et baguettes de finition

Comme je voulais laisser la poutre apparente et que le montage effectué ne me le permettait pas, j’ai vissé 2 chevrons de 40*70 et profité pour y faire passer 2 gaines électriques:

Fausse poutre

Cela me permet ainsi d’éviter une jonction inesthétique entre les lambris et de donner l’impression d’une vraie poutre apparente alors qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une planche de 20*150.

Chapeau sud, une planche pour faire une poutre

Il ne me reste plus que les sabots en ferraille à occulter:

chapeau sud. sabots métalliques à cacher

Actuellement, je m’occupe de toute la partie réseau de la maison.

C’est mon beau-père qui se charge de la partie plomberie et électrique.

Les photos viendront dans le prochain article.

5 réponses sur “Du lambris au… lambris”

  1. Un petit message pour vous dire « chapeau! » et « BRAVO! »
    En effet la construction de notre maison en bois vient de commencer mais c’est une société de construction qui nous la fait . Mon mari ne posera que les lambris intérieurs et les planchers.
    Quand je vois le boulot que vous avez abattu je suis admirative !
    Alors je vous souhaite vraiment beaucoup de courage pour terminer votre maison . Bonne réussite à vous et encore BRAVO !
    Danièle
    (S’il vous reste quelques minutes pour souffler, allez voir notre blog « www.maisonenboisaz.canalblog.com »)

  2. @ Julie: C’est surtout depuis cette semaine que cela avance plus vite. Et vous, où en êtes-vous?

    @ Danièle: Je vais suivre votre blog avec attention. Bon courage pour la suite!

  3. Bonjour Franck, je perçois une légère insinuation quant au fait de ne pas avoir laissé pendre ma langue entre les lambris… Or, souviens-tu que mon état ne le permettait guère…Et que ça aurait pu être bien pire si tu vois ce que je veux dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.