Le retour du poêle de masse

Lorsque j’ai débuté les plans de la maison, j’avais déjà en tête l’idée d’installer un poêle de masse. Avec mon autre beau-père, Jean-Claude, nous avions d’ailleurs installé de grosses poutres IPN afin de supporter son poids (du poêle pas du beau-père (cf cet article).

Au tout début, j’ai regardé du côté des poêles industriels Tulikivi et nunnauuni. Malheureusement le prix et  l’aspect (un peu pierre tombale), ne nous convenaient pas vraiment.

Après quelques recherches, je me suis donc tourné vers les artisans, et j’ai surtout pris connaissance d’un véritable professionnel qu’est Marcus Flynn. Le prix est déjà largement plus abordable et son travail de toute beauté:

Mais là aussi, le budget devenant trop serré, nous avons fini par mettre le choix de l’artisan de côté mais sans jamais vraiment l’abandonner.

Finalement, je m’étais déterminé à l’auto construire à partir de plans obtenus par Heikki Hyytiäinen (à vos souhaits!), LE spécialiste du poêle de masse à travers le monde. Mais sa connexion internet désastreuse, le rejet par mon épouse de ce poêle et mes doutes quant à l’efficacité de ce mode de chauffage m’ont fait abandonné le projet. Nous nous étions alors portés sur un poêle classique à convection (cf cet article).

MAIS, depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, et sans jamais abandonner l’idée de mon poêle de masse, je n’ai eu de cesse de supplier convaincre mon épouse pour revenir à mon notre choix initial.

En fait, à force de lectures et de recherches, j’ai finalement estompé mes doutes. Et en optant pour l’agrandissement du 1er étage, pu habilement contourner le refus systématique de ma femme (je vais combler la moitié du vide sur séjour (~28m²) par un nouveau plancher).

Enfin bref, mon choix se porte à nouveau sur l’autoconstruction mais à partir de plans fournis par l’association nord-américaine du poêle de masse: mha-net. L’objectif étant de ne pas dépasser les 2500€.

Alors, certes, passer de 15-20000€ (pour des poêles industriels en stéatite) à 2500€ (pour un poêle fait soi-même) peut paraître totalement inepte. Mais lorsque l’on regarde le prix de la matière première, je pense que cela est tout à fait possible.

Preuve en est, certains blogs:

J’ai encore largement le temps de me pencher sur ce projet et nous habiterons probablement la maison avant d’en commencer le montage. Mais je dois bien prévoir l’emplacement exact et donc dessiner les plans avant de couler la chappe.

[edit de septembre 2013]: depuis l’écriture de cet article, nous sommes revenus à l’idée d’un poêle plus classique. Le manque de temps et de courage quant à l’autoconstruction d’un poêle de masse ont eu raison de ma détermination. Voir la section sur le poêle par ici.

6 réponses sur “Le retour du poêle de masse”

  1. et alors sa donne quoi maintenant ton projet de poele de masse?
    Nous, nous somme en train de renover une vielle grange et voulons y mettre un poele de masse en brique et en autoconstruction également pour une question de budget!!
    a tu fini par mettre ton poele de masse et qu’elle retour aurai tu a partager?
    Merci d’avance de ta reponse car ont est dans le doute le plus totale

  2. J’ai laissé tomber le poêle de masse pour deux raisons.
    La première est que j’en avais soupé de la construction de la maison et que je ne me voyais pas monter ce type de poêle pendant encore un mois.
    La seconde est que j’avais de sérieux doutes quant à chauffer rapidement le volume de la maison après toute une journée d’absence.
    J’ai donc opté pour un poêle bullerjan (importé d’europe de l’est pour des raisons de coût). Et je suis très satisfait. Par contre, je vais très certainement monter un mur de briques juste derrière afin de bénéficier d’un minimum d’inertie.

    Bon courage dans votre rénovation!

    @++

  3. Bonjour
    Cela fait 1 an 1/2 que nous avons déménager dans une maison avec travaux.Arrivée dans les lieux plus de travaux était prévu du z l ancien occupant qui avait fait que du cache misère.il a actuellement qu’ un petit poêle à bois pour chauffer.ma première idées était d y installer un poêle de masse,mais vu les sommes et leur esthétique style pierre comme vous dite ,je me suis stopper la.par la suite nous avons abattu une parti du mur et pouvons y construire ce type de poêle si possible avec four.pouvez vous nous informer sue ce type de chauffage,certaines personnes mon signalé que la chauffe n était pas du mieux .et pouvez vous nous orienter pour ce type de construction
    Avec tous nos remerciements

  4. Bonjour,

    Difficile de vous donner une réponse sans connaître l’articulation de la maison, son isolation, sa dimension, la température que vous souhaitez, s’il s’agit de votre unique mode de chauffage ou s’il s’agit d’un chauffage d’appoint.
    Attention, nous n’avons pas installé de poêle de masse mais un poêle à convection de type bullerjan. Je ne suis donc pas sûr de quel type de poêle vous souhaitez discuter.

    Cela va faire près de 10 ans que j’ai installé ce poêle, je ne puis donc vous donner une réponse très éclairée. Cependant, je vous conseille très fortement de vous tourner vers https://forums.futura-sciences.com/habitat-bioclimatique-isolation-chauffage/ qui me fut d’une grande aide. Beaucoup de réponses et de nombreux échanges très constructifs.

    Bon courage à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.