On ferraille

L’aplanissement étant terminé nous avons commencé à ferrailler. Le travail est beaucoup plus facile et passer la dameuse s’avère un exercice sympa.

dameuse

Les règles en plastique serviront de joint de dilatation et nous permettront de lisser plus aisément le béton.

règles

On les maintient avec un peu de béton.

maintien

Travaux de forçat

Il y a probablement une autre technique plus simple et moins harassante mais j’avoue ne pas la connaître.

A l’aide d’une pioche, d’une pelle et d’une brouette, on aplanit la zone sur 20 cm afin d’arriver à environ 5 cm sous le haut de la planche de coffrage. Avec une terre faite de roches et de glaise, le travail est long, lent et dur…

brute

Le puit

Nous creusons alors un trou d’1 mètre de diamètre sur 1m50 de profondeur par rapport aux fondations et laissons passer la nuit.

Le lendemain:

puit

La conclusion est sans appel. Nous ferons donc un puit à cet endroit et nous évacuerons le trop plein à l’aide d’un drain agricole. Autre observation: tout le reste du terrassement est sec mis à part le sud-est qui reste humide.

Nous creusons alors une tranchée pour l’évacuation le long de notre chemin d’accès.

tranchée

Le terrassement

Nous faisons appel à un pro pour le terrassement bien que nous possédions une poclain. Cette dernière étant en panne et n’ayant plus de freins m’incite à faire appel à du matériel en bon usage.

poclainpoclain 2

Après quelques jours, nous remarquons une grosse « infiltration » d’eau. Toute la partie nord est et ouest est inondée. Vu que nous sommes en contre bas d’une forêt et que s’échappe non loin de là un ruisseau issu des ruissellements d’eau, nous optons pour creuser un puit au sud ouest du terrassement afin de laisser les fondations au sec.

La mise en route

Je commence à tracer les limites de la maison d’après mes propres plans puis je trace à la peinture la zone à creuser. Je laisse environ 1m50 afin de pouvoir y adjoindre un puit canadien.

limites

La poclain est sur place, il ne reste plus qu’à effectuer le terrassement.

poclain